La parole aux groupes politiques

Val info n° 87 - janvier/février 2020

Au seuil de l’année, nous adressons aux Valenciennois nos vœux très sincères ! Et c’est aussi pour notre ville que nous formulons des souhaits, en particulier pour le commerce qui doit être plus attractif. Les commerçants veulent développer des animations originales en faveur des Valenciennois mais également pour des visiteurs extérieurs. on doit encourager leurs projets : braderies, brocantes, concerts, créations de commerces originaux... Enfin, la place d’Armes n’est pas le seul poumon commercial mais peut entraîner d’autres rues et places délaissées par leur piétonisation ponctuelle, sans oublier les petits commerces conviviaux nécessaires aux quartiers ! Plus de couleurs, plus de verdure, plus de fontaines, moins de béton (le passage de l’Arsenal en est un triste exemple !), plus de manifestations festives : de quoi séduire promeneurs et consommateurs potentiels. Assurer la sécurité, faciliter circulation et stationnement par une gratuité étendue le samedi : des attentes de tous !

Didier LEGRAND, Isabelle DELGEHIER, Gérard CLIPET, Kostia HUANT,
Michel BROUILLARD, groupe "Valenciennois, je me bats pour toi"

Le gouvernement réduit les moyens, les compétences et l’autonomie des communes. C’est une catastrophe car il y a tant à faire pour améliorer les conditions d’existence et répondre aux urgences sociales et écologiques. or, le maire s’accommode de ces reculs : réduction des moyens de tous les services municipaux, des associations, vente des bijoux de famille au privé (Mont de piété, hippodrome, terrains, etc.). Il soutient un gouvernement qui multiplient les cadeaux aux très riches et réalisent des économies sur ceux qui n’en ont pas. Pour l’avenir de nos enfants, il est temps d’inventer ensemble une alternative qui rompt avec l’exploitation des humains et de la planète ! C’est vital ! La commune est la meilleure échelle démocratique pour redéfinir l’amélioration du cadre de vie concrètement, et satisfaire les besoins. Assez des pseudos consultations où les habitants ne sont pas entendus ! nous proposons un budget participatif par quartier pour que les Valenciennois soient acteurs de leur ville !

Jean-Claude DULIEU, Nathalie LORETTE , Mohamed AGOUDJIL, groupe "Valenciennes, citoyenne"

2020 c’est la fin de cette mandature. En cinq ans la ville de Valenciennes s’est embellie, de nombreux projets ont abouti, les finances sont stables malgré les difficultés rencontrées pendant toutes ces années. Je félicite Laurent Degallaix et son équipe pour leur travail. En mars vous aurez un nouveau conseil municipal et certainement un maire identique au précédent, je ne serai pas candidat ayant quitté la formation politique dont j’étais chef de file en 2014. Toutefois je me permets un conseil aux Valenciennoises et Valenciennois, aux prochaines élections municipales, ne gaspillez pas vos votes, ne soyez pas tentés par les aventuriers et l’inexpérience. La gestion d’une ville nécessite d’énormes compétences. Tous mes vœux pour cette année 2020.

Jean-Luc François LAURENT, groupe "Valenciennes Bleu Marine"

2020. En France, l’ascenseur social est en panne (rapport de l’oCDE) et il faut plus de 6 générations à un citoyen au plus bas de l’échelle pour atteindre le revenu moyen. quel espoir pour nos enfants ? Comment inculquer le courage et le goût de l’effort dans ces conditions ? Dans les années 50, l’ascenseur social fonctionnait. La mondialisation à tous crins, aboutit à un désastre économique, environnemental et humain. Comment s’en sortir, se loger, se nourrir, se soigner dans un monde post-humain ? Face au règne de l’argent roi et du poker menteur, dont Emmanuel Macron est le champion, les solidarités locales et nationales sont plus que jamais nécessaires. J’appelle tous les concitoyens à me rejoindre, il s’agit de défendre la démocratie, l’intérêt général, la liberté réelle, l’égalité des chances : pour la France, tous les Français, tous les Valenciennois.

Valérie CAUDRON, groupe "Valenciennes, Debout la France"