La parole aux groupes politiques

Val info n° 84 - Mai-Juin 2019

La guerre du golf aura-t-elle lieu ? En tout cas, l’annonce de l’extension du golf de Marly à 18 trous suscite de vives réactions particulièrement parmi les locataires des jardins ouvriers voisins que ce projet va "délocaliser"’ tout en en réduisant la superficie. Mais on peut surtout s’interroger sur la pertinence d’une réalisation dont le coût s’élèvera à une vingtaine de millions d’euros alors qu’il existe des priorités plus urgentes et plus utiles à tous les Valenciennois : la réfection définitive du pont Villars – axe de circulation fréquenté et important menant à l’hôpital – par exemple ! Nous soutenons l’action de la toute jeune et dynamique association des Jardins ouvriers qui a fait, d’ailleurs, des propositions alternatives intéressantes pour une extension du golf sans déplacement de ces Jardins qui remplissent des fonctions sociales, solidaires, pédagogiques et écologiques. Ils témoignent aussi d’un patrimoine régional original qu’il faut , selon nous, contribuer à protéger !

Didier LEGRAND, Isabelle DELGEHIER, Gérard CLIPET, Kostia HUANT,
Michel BROUILLARD, groupe "Valenciennois, je me bats pour toi"

Un toit pour chacun, la médiathèque pour tous les habitants. Les expulsions sont en hausse alors qu’elles ont un coût plus élevé pour la société qu’un maintien dans les murs sans parler des dégâts humains ! Trop de demandes de logement sont en souffrance, trop de logements sont insalubres, trop d’individus dorment dehors ! Pourtant les moyens destinés au logement social sont en berne. Alors qu’il faut construire ! Répondre  aux besoins favoriserait la baisse des loyers élevés ! La réouverture de la médiathèque était attendue ! Sa rénovation permet de prendre en compte l’évolution des usages et pratiques culturelles. Courez-y ! Surtout si vous n’y êtes jamais allé ! Vous découvrirez que c’est un espace convivial pour tous où chacun peut trouver des activités à son goût : rencontres, ateliers, toutes sortes d’outils pour agrandir son existence mais aussi simplement se faire plaisir. Dommage que ce ne soit pas complètement gratuit ! Ce n’est pas la culture qui coûte cher mais l’absence de culture !

Jean-Claude DULIEU, Nathalie LORETTE , Mohamed AGOUDJIL, groupe "Valenciennes, citoyenne"

Un Mouvement citoyen qui demeure pérenne. Depuis le 17 novembre 2018 toutes les semaines le mouvement Gilets jaunes fait entendre la colère du peuple. Un cri de souffrance sociale qui n’émeut pas notre gouvernement. La hausse des taxes sur les carburants, élément déclancheur du mouvement de protestation, fût un temps bloquée, mais aujourd’hui force est de constater que les prix à la pompe sont revenus au niveau initial, retour donc case départ ! Toutes les couches sociales sont présentes dans les revendications portées par les manifestants : des salariés, des petits patrons, des retraités, des artisans, des agriculteurs, des chômeurs, des indépendants, des professions libérales, des commerçants etc... le malaise est profond et demande des mesures urgentes pour ceux qui se sentent oubliés par la société. Le peuple doit prendre les décisions pour garantir son avenir, il doit définir les grandes orientations du pays, l’instauration du RIC référendum d’initiative populaire s’impose, le peuple est souverain conformément à notre constitution.

Jean-Luc François LAURENT, groupe "Valenciennes Bleu Marine"

L’EUROPE AVEC OU CONTRE LES PEUPLES ? Chers Valenciennois, les élections européennes auront lieu le 26 Mai prochain. Une élection à un tour, à la proportionnelle, ou chaque voix comptera. Vous aurez la possibilité de choisir d’être représenté par les élus(e)s de votre choix au Parlement Européen. En 2005, le NON au référendum sur la Constitution européenne l’a emporté à 62% dans le département du Nord. Un sursaut démocratique sur lequel les dirigeants politiques se sont largement essuyés les pieds, ces derniers étant plus préoccupés par les intérêts des oligarques que par les contraintes quotidiennes des personnes qu’ils prétendent représenter. J’invite tous les Valenciennois à voter selon leurs convictions, et si possible à soutenir l’alternative et la pluralité. Debout, tous ensemble, résistons aux visions manichéennes d’un système bipolaire.

Valérie CAUDRON, groupe "Valenciennes, Debout la France"