Une ville toujours plus nature

Riche et diversifié ! Le patrimoine naturel de Valenciennes est composé de quelques 185 hectares d’espaces verts enrichis de plus de 14 000 arbres. Aux quatre coins de la ville, il donne aux Valenciennois la possibilité de bénéficier d’espaces de ressource et de respiration utiles au bien-être de chacun(e) et à la planète. Au-delà des parcs et jardins (le site du Vignoble, le jardin de la Rhonelle, les squares de l’ordron, du Rieur et froissart...), la Ville s’efforce aussi de conférer une dimension paysagère et durable à tous les projets de rénovation urbaine.

Ce travail de longue haleine a d’ailleurs été salué par l’obtention, en 2015, de la quatrième fleur au concours national des Villes et Villages fleuris, valorisant les efforts en matière d’amélioration du cadre de vie, de développement de la nature en ville et de respect del’environnement.

Le parc de la Rhônelle exemplaire en matière de protection des écosystèmes

Le parc de la Rhônelle, centenaire et classé site patrimonial, fait actuellement l’objet d'une étude en vue de son réaménagement, qui sera pensé dans le respect de son originalité et de son caractère de jardin à l’anglaise.

Il est aussi le premier à être mis en lumière avec un éclairage respectant la biodiversité environnante, adapté en matière de temporalité, de gradation de la lumière… pour n’éclairer qu’à la nuit réellement tombée.

L’éclairage de couleur ambre, le système de détection de présence sont autant de technologies nouvelles qui laissent évoluer les écosystèmes à leur aise. Plusieurs oiseaux comme le pic vert, le grimpereau des jardins et la sitelle torchepot s’y développent à merveille.

Afin de respecter l’environnement naturel et humain, les espaces verts sont gérés de manière différenciée. Une prairie de fauche, non éclairée, est maintenue avec un entretien réduit.

Le Jardin des Floralies : un nouveau jardin dans la ville

Pour offrir des espaces naturels conviviaux la Ville porte de grands chantiers d’aménagement.

Dans le cadre de son action en faveur des espaces naturels, la Ville a transformé l'espace urbain du Rieur en un véritable espace vert de 3000 m2 : "Les jardins des Floralies"

Le chantier a commencé à l’automne 2013 et s’est terminé en juin 2014. L’investissement de 800 000 euros a permis de réaliser deux aménagements remarquables : une grande fontaine avec la remise en eau de la statue du Rieur et le jardin des cinq sens.

Ce dernier, qui comprend des arbres fruitiers et des plantes aromatiques, sert de lieu de détente pour les promeneurs et d’outil pédagogique pour les écoles.

Le parc compte aussi un nouveau mobilier urbain, des aires de livraison et arrêts minute pour les commerces ainsi qu’une aire de jeux pour les enfants.

Pour doter l’espace d’un caractère de qualité, les parvis et chemins sont couverts de pierres bleues, emblèmes de la région prélevés dans une carrière du Hainaut.

Des arbres remarquables, qui existaient avant les travaux, ont été préservés et réimplantés avec précaution, dont un magnifique cèdre de grande valeur.

Grâce au nouveau Plan Lumière de la Ville, le parc bénéficie en plus d’un nouvel éclairage composé de spots de basse consommation.

Le vignoble : beau au naturel

Lieu foisonnant et précieux où se côtoient pêcheurs, randonneurs, kayakistes, cyclistes, familles ou encore amoureux de la nature, l’étang du Vignoble est un cœur de vie que la Ville a voulu plus que jamais préserver.

Organisé autour d’un plan d’eau de 55 ha et situé à moins de 2 km du centre-ville, le site du Vignoble présente un intérêt floristique et faunistique important et joue un rôle primordial dans le fonctionnement de la trame verte et bleue ainsi que dans la préservation de la biodiversité.

Après 3 ans de travaux, le plan de réaménagement du Vignoble a été inauguré en juin 2017. Dans un premier temps, le site a bénéficié d’une restauration écologique au service de la biodiversité, et ce afin de redonner à la faune et la flore le meilleur environnement de vie possible. 2000 mètres de berges ont ainsi été restaurées, l'île aux oiseaux s'est transformée en une réserve naturelle et des hôtels à insectes ont été installés.

La seconde phase de travaux était, quant à elle, consacrée à l'aménagement paysager. Réfection des cheminements piétonniers avec la création d'une boucle sportive et d'une boucle familiale, nouveaux pontons pour les pêcheurs, accessibles pour les personnes à mobilité réduite, création d'un chemin d'interprétation pédagogique, réaménagement des parkings, installation de nouveaux mobiliers (tables, bancs, corbeilles) et d'une aire de jeux pour les enfants...

Ce site naturel remarquable a désormais un avenir serein et tout a été pensé pour que chacun puisse profiter pleinement du site et en favoriser le partage.

Sur les berges, on trouve notamment :

  • le cercle de voile de Valenciennes au sein d’une base nautique, puisque l’étang est orienté dans l’axe des vents dominants
  • des vignes et un verger dont est issue la cuvée Watteau, gérée par l’ESAT les Ateliers Watteau (Etablissement et Service d’Aide par le Travail)
  • des ruches et des jardins potagers entretenus par le comité de quartier du Vignoble et les Jardins du cœur.
  • de l’aviron et du canoë-kayak (VUC)
  • un parcours sportif et un parcours de promenade
  • un restaurant
  • les pêcheurs de l’association “ Les Pêcheurs du Vignoble”

La Ville prend soin des fontaines

Les fontaines sont un élément apprécié du patrimoine et aussi un lieu de détente pour les Valenciennois.

Chaque année, outre les statues de la ville, les fontaines bénéficient elles-aussi d’une attention particulière.

En 2017, un budget de 4 146.98€ a été consacré à la réfection des fontaines des squares du Rieur et Crasseau.

Ces deux fontaines accueillent désormais des poissons mais aussi 450 plantes aquatiques qui facilitent l’épuration et l’oxygénation de l’eau, ainsi que la diversité des insectes.

On compte 9 fontaines sur la ville. Chacune a sa particularité, son histoire.