Parce que  les actions en faveur de l’accessibilité relèvent avant tout d’une véritable utilité publique, la Ville de Valenciennes œuvre à la prise en compte globale des problématiques liées aux handicaps (moteur, auditif, visuel, mental ou encore psychique) et à un accompagnement à l'autonomie, à faire en sorte que chacun, sans exception, puisse participer à la vie de la cité.

La Ville de Valenciennes doit évidemment composer avec des restrictions budgétaires inévitables alors que la mise en conformité de l'ensemble du patrimoine communal au regard de la  loi handicap s'élève à près de 8 millions d'euros.

L'Agenda d’Accessibilité Programmée

La Ville a déposé en octobre 2015, un Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP). Cette feuille de route correspond à un engagement à réaliser des travaux dans un délai déterminé, à les financer et à respecter les règles d’accessibilité dans le but de réaliser l’accessibilité des établissements publics.

La commission communale d’accessibilité

Composée d’élus et de techniciens municipaux, d’associations représentant les personnes concernées par tous les types de handicap, de personnes âgées, d’acteurs économiques ainsi que d’autres usagers de la ville, la commission communale pour l’accessibilité dresse le constat de l’état d’accessibilité des locaux existants, de la voirie, des espaces publics et des transports.

De ce constat, elle liste des propositions de nature à améliorer la mise en accessibilité.

Nos objectifs

Accompagner toutes les personnes souffrant de handicap(s), prendre naturellement en compte leurs difficultés dans leur quotidien, en particulier en terme de mobilité et leur apporter le soutien qu'elles sont en droit d'attendre, telle est la volonté de la Ville.

Concrètement, cela implique de rendre accessibles les bâtiments, les espaces publics et les transports.
L'idée est de permettre un déplacement fluide et continu d'un point à un autre pour les personnes en situation de handicap. Toutes les voiries refaites sont ainsi réhabilitées en fonction des normes en vigueur.

Au quotidien, il est impératif de garantir l'accueil scolaire pour les enfants touchés par le handicap. Il est tout aussi important de développer l'accès aux loisirs, au sport et à la culture pour tous.

Concernant les logements sociaux, il faut eux aussi les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Les aides sociales

La Ville met par ailleurs en place diverses interventions sociales en direction des personnes en situation de handicap. Via son Centre Communal d'Action Sociale (CCAS), elle apporte une aide financière dite légale aux personnes dans le besoin.

Créé dès 2014, le fonds d'aide à l'autonomie pour les personnes en situation de handicap apporte en ce sens un soutien pour des dépenses occasionnelles qui améliorent la vie au quotidien. 

 Pour en savoir plus, consultez la page "aides et services"