Le baptême républicain

Le "baptême républicain" est destiné à faire entrer l’enfant dans la communauté républicaine et à le faire adhérer de manière symbolique aux valeurs républicaines.

Conditions de célébration :

Procédure :

Constitution du dossier :

Historiquement, la notion de baptême républicain remonte au décret du 20 prairial, an II (8 Juin 1794) qui a décidé que les municipalités seraient les seules institutions habilitées à établir les actes de l’état civil.

Simple coutume d’origine révolutionnaire, le "baptême républicain" ne fait l’objet d’aucun texte législatif ou réglementaire.

Cet usage ne présente aucun caractère obligatoire pour l’officier d’état civil et ne comporte aucun cérémonial préétabli. Il ne donne lieu à aucune inscription sur les registres d’état civil.

Les certificats ou documents qui peuvent être délivrés à cette occasion n’ont aucune valeur juridique et ne peuvent être assimilés à des actes de l’état civil.

Le baptême républicain est l’expression pour les intéressés, parents, filleuls, parrains et marraines, d’un engagement personnel d’ordre purement privé.