Adoption simple et plénière d'un enfant

Il existe 2 types d'adoption : plénière ou simple.

L'adoption plénière remplace le lien de filiation existant entre l'adopté et sa famille d'origine par un nouveau lien.
L'adoption simple permet d'adopter une personne (même adulte) sans qu'elle rompe les liens avec sa famille d'origine.

L'adoption est ouverte à toute personne de plus de 28 ans (mariée ou non, vivant seule ou en couple) et aux époux mariés depuis plus de 2 ans ou âgés tous les 2 de plus de 28 ans.

La décision prononçant l'adoption plénière d'un enfant est transcrite sur les registres de l'état civil du lieu de naissance de l'adopté, la transcription ainsi opérée tient lieu d'acte de naissance de l'adopté.

L'adoption simple quant à elle confère en principe à l'adopté le nom de l'adoptant en l'ajoutant à son propre nom. La mention est portée en marge de l'acte de naissance de l'intéressé.

Lorsque l'adopté est né à l'étranger, la transcription du jugement est effectuée sur les registres du Service Central de l'état civil du Ministère des Affaires Etrangères à Nantes.