Vous êtes ici : ValenciennesDémarches en ligneLogement, travaux et sécurité

Amélioration de l'habitat

Bénéficiez de subventions pour améliorer votre logement

Vous êtes propriétaire d’un logement de plus de 15 ans ? Vous souhaitez réhabiliter votre logement, l’améliorer thermiquement, réaliser des travaux d’adaptation au vieillissement ou au handicap ?

Vous pouvez bénéficier de subventions sous certaines conditions.

Ces subventions sont cumulables avec le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE), la TVA réduite à 5,5% et certains prêts à taux zéro pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique.

OPAH-RU du Val d’Escaut

Sur certains quartiers de Valenciennes, Anzin, Fresnes-sur-Escaut, Condé-sur-l’Escaut, Vieux-Condé et Onnaing, bénéficiez d'aides majorées dans le cadre de l'OPAH-RU du Val d'Escaut.

Le dispositif est prolongé d'une année, soit jusqu’au 22 août 2017.

Pour plus d’informations :
Urbanis :  03 27 30 04 05 26
place Pierre Delcourt
59163 Condé-sur-l’Escaut

 En 2016, sur l’ensemble du territoire de Valenciennes Métropole


Si vous êtes propriétaires occupants, vos ressources conditionnent votre éligibilité aux aides aux travaux.

Exceptionnellement pour l’année 2016, les plafonds de ressources pour bénéficier d'aides financières aux travaux d'économies d'énergie ont été relevés.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’Espace Info Energie :
Laure Plouvier  Espace Info Energie (EIE) 03 62 53 25 14
32 avenue Albert 1er
59300 Valenciennes

Vous avez un doute sur l'état de votre logement

La Ville de Valenciennes mène une politique volontariste de lutte contre l’insalubrité. Un service communal d’hygiène et de santé existe au sein des services municipaux et travaille en étroite collaboration avec le service habitat pour lutter contre les situations de logements indignes.

Un inspecteur de salubrité assermenté peut, à la demande d’un particulier, visiter le logement qu’il occupe si celui-ci présente manifestement des manquements aux normes d’hygiène, de sécurité et de confort.

La Ville opère alors un suivi des immeubles repérés et travaille avec les propriétaires et les locataires pour trouver des solutions adaptées aux possibilités de chacun. Quand le logement fait courir de réels risques pour la santé des occupants, une procédure aboutissant à la prise d’un arrêté préfectoral d’insalubrité avec interdiction d’habiter peut alors être engagée.

Les services de la mairie, en collaboration avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), effectuent ensuite un suivi des relogements et des travaux de remise aux normes, jusqu’à la levée de l’arrêté.

Renseignements au Service communal d’hygiène et de santé : 03 27 22 59 44