Vous êtes ici : ValenciennesDécouvrir la VilleSes labels

Ville amie des aînés

Notre démarche Villes Amies des Aînés

15% de la population valenciennoise a plus de 60 ans et 5 % a plus de 75 ans

La ville de Valenciennes s’est fort investie depuis 2009 auprès de la population senior et un travail rétrospectif est en cours afin de recenser toutes les actions déjà mises en place.

La démarche « Villes, amies des aînés » viendra dans un premier temps conforter, alimenter et améliorer les actions déjà existantes.

Le diagnostic s’appuiera naturellement sur un état des lieux et un travail transversal au sein de tous les services de la ville.

La ville s’appuiera sur ses diverses instances de démocratie participative pour lancer la consultation des seniors eux-mêmes mais réfléchit également à des façons innovantes pour élargir cette consultation au plus grand nombre.

La ville, riche en partenariat d’acteurs professionnels et associatifs au plus proche des seniors, s’appuiera bien entendu sur ce collectif pour sa phase de diagnostic. Tout un réseau social, médical et médico-social a élaboré différents plans de diagnostic qui pourront ainsi être utilisés comme base de travail. Ces acteurs de terrain sont à ce jour sollicités par la coordinatrice en charge de la démarche.

Valenciennes ambitionne d’être une ville où il fait bon être seniors ! Les actions déjà mises en place démontrent l’impact positif auprès de l’ensemble de la population actuelle et on constate désormais un retour à la ville pour les retraités en recherche de services et d'équipements adaptés.

La démarche Ville amie des aînés doit nous permettre de prendre mieux en compte le vieillissement de la population dans toutes les actions et politiques municipales et ce afin d’améliorer toujours plus le quotidien des habitants mais surtout d’anticiper les besoins à venir.

L’objectif est d’adapter la ville aux enjeux de demain.

Les priorités seront notamment de favoriser le maintien à domicile, via le développement de politiques d’habitat, de transports et de services adaptés, et de lutter contre l’isolement des personnes âgées.